Ma vie ne me plaisait pas. Les nuits continuaient à être claires et diaphanes, mais moi je commençai Bolano Roberto

Ajouter un commentaire

Ma vie ne me plaisait pas. Les nuits continuaient à être claires et diaphanes, mais moi je commençais à cesser d’être une orpheline et à m’avancer dans un territoire encore plus précaire.
Un petit roman lumpen (2012)
Citations de Roberto Bolano
Roberto Bolano

Laisser une réponse