Les deux hommes solides qui l’avaient porté puis disposé dans un fauteuil face à la mer étaient esso Ben Jelloun Tahar

Ajouter un commentaire

Les deux hommes solides qui l’avaient porté puis disposé dans un fauteuil face à la mer étaient essouflés. Le malade éprouvait lui aussi de la peine à respirer et son regard était plein d’amertume.
Le bonheur conjugal (2012)
Citations de Tahar Ben Jelloun
Tahar Ben Jelloun

Laisser une réponse