Je parle d’un pays où la lecture peut rendre fou. Où les livres risquent de blesser, d’empoisonner, Moers Walter

Ajouter un commentaire

Je parle d’un pays où la lecture peut rendre fou. Où les livres risquent de blesser, d’empoisonner, et même de tuer.
La cité des livres qui rêvent (2006)
Citations de Walter Moers
Walter Moers

Laisser une réponse