Je ne redoutais pas ma propre mort par contre, elle me devenait insupportable quand je l’associais à Claudel Philippe

Ajouter un commentaire

Je ne redoutais pas ma propre mort par contre, elle me devenait insupportable quand je l’associais à Emelia et à Fédorine. C’est bien la mort des autres, des êtres aimés, pas la nôtre, qui nous ronge et peut nous détruire.
Le Rapport de Brodeck (2007)
Citations de Philippe Claudel
Philippe Claudel

Laisser une réponse