Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun brui Hugo Victor

Ajouter un commentaire

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.
Les Contemplations (1856), IV, Pauca meae, 14, Demain, dès l’aube…
Citations de Victor Hugo
Victor Hugo

Laisser une réponse