Je m’étais trompé. En amour comme en amitié, à la fin, on reste toujours seul. Il n’y a pas de commu Aderhold Carl

Ajouter un commentaire

Je m’étais trompé. En amour comme en amitié, à la fin, on reste toujours seul. Il n’y a pas de communion possible, même avec les gens que l’on pense le plus proche. J’avais le sentiment d’avoir été trahi, je me retrouvais soudain extrêmement solitaire.
Mort aux cons (2007)
Citations de Carl Aderhold
Carl Aderhold

Laisser une réponse