Je m’baladais sur l’avenue le coeur ouvert à l’inconnu
J’avais envie de dire bonjour à n’import Dassin Joe

Ajouter un commentaire

Je m’baladais sur l’avenue le coeur ouvert à l’inconnu
J’avais envie de dire bonjour à n’importe qui
N’importe qui ce fut toi et je t’ai dit n’importe quoi
Il suffisait de te parler pour t’apprivoiser.
Les Champs-Elysées (1969)
Citations de Joe Dassin
Joe Dassin

Laisser une réponse