Ils sont tous les mêmes, se lamentait Ursula. Au début, on n’a aucun mal à les élever, ils sont obéi García Márquez Gabriel

Ajouter un commentaire

Ils sont tous les mêmes, se lamentait Ursula. Au début, on n’a aucun mal à les élever, ils sont obéissants et sérieux, paraissent incapables de tuer une mouche, et à peine la barbe leur pousse-t-elle qu’ils se jettent dans la perdition.
Cent ans de solitude (1967)
Citations de Gabriel García Márquez
Gabriel García Márquez

Laisser une réponse