Il se pourrait qu’on jugeât mieux un homme d’après ses ennemis que d’après ses amis. Cesbron Gilbert

Ajouter un commentaire

Il se pourrait qu’ on jugeât mieux un homme d’ après ses ennemis que d’ après ses amis.
Journal sans date (1963)
Citations de Gilbert Cesbron
Gilbert Cesbron

Laisser une réponse