Il est vrai qu’on connait mal ses richesses, avant de les perdre. Et il m’en reste sans doute d’autr Beckett Samuel

Ajouter un commentaire

Il est vrai qu’on connait mal ses richesses, avant de les perdre. Et il m’en reste sans doute d’autres encore, qui n’attendent que le voleur pour devenir sensibles.
L’Innommable (1949)
Citations de Samuel Beckett
Samuel Beckett

Laisser une réponse