Elle s’appelait Marlene. Il y a trois mois, j’aurai écrit : elle s’appelle Marlene. A présent, elle Glattauer Daniel

Ajouter un commentaire

Elle s’appelait Marlene. Il y a trois mois, j’aurai écrit : elle s’appelle Marlene. A présent, elle s’appelait. Après cinq années de présent sans futur, j’ai enfin trouvé l’imparfait.
Quand souffle le vent du nord (2010)
Citations de Daniel Glattauer
Daniel Glattauer

Laisser une réponse