Dieu ne pouvait peut-être pas se bagarrer contre tous les fauteurs. Je crois toujours en lui, parce Hatzfeld Jean

Ajouter un commentaire

Dieu ne pouvait peut-être pas se bagarrer contre tous les fauteurs. Je crois toujours en lui, parce que sinon ce serait trop risquant. Mais il n’est plus toute nos chances et je ne compte plus du tout sur lui comme auparavant.
La stratégie des antilopes (2007)
Citations de Jean Hatzfeld
Jean Hatzfeld

Laisser une réponse