Ciel! que le moment fuit! que les plaisirs sont courts! – Déjà la lune errante, aux deux tiers de so Bertin Antoine, dit le chevalier de

2 Commentaires

Ciel! que le moment fuit! que les plaisirs sont courts! – Déjà la lune errante, aux deux tiers de son cours, – Sous des nuages noirs se perdait éclipsée; – L’ airain sonnait minuit, il fallut nous quitter.
Elégie, XI
Citations de Antoine, dit le chevalier de Bertin
Antoine, dit le chevalier de Bertin

2 réponses à “Ciel! que le moment fuit! que les plaisirs sont courts! – Déjà la lune errante, aux deux tiers de so Bertin Antoine, dit le chevalier de”

  1. dicocitations

    Le Matin

    La lune fuit devant nos yeux ;
    La nuit a retiré ses voiles ;
    Peu à peu le front des étoiles
    S'unit à la clarté des Cieux

    Déjà la vigilante avette
    Boit la marjolaine et le thym,
    Et revient riche du butin
    Qu'elle a pris sur le mont Hymette.

    Je vois les agneaux bondissants
    Sur ces blés qui ne font que naître ;
    Chloris, chantant, les mène paître ;
    Parmis ces coteaux verdissants.

    Theophile de VIAU, Strophes

    Répondre
    • Cochonfucius

      Wikipédia :

      Chloris est une nymphe des îles Fortunées (aujourd'hui Canaries).
      Elle est appelée Flore par les Romains.
      Zéphyr l'aima, la ravit et en fit son épouse, la conservant dans l'éclat de la jeunesse et lui donnant l'empire des fleurs. Leur hymen se célébra au mois de mai et les poètes, en décrivant les saisons, n'oublient pas de donner une place à ces deux époux dans le cortège du Printemps. On prête au couple un fils, Carpos.

      Répondre

Laisser une réponse