Cette fillette, c’était comme le dernier tableau d’un triptyque. Tout s’éclairait. Ces trois-là – la Evans Nicholas (1950- )

Ajouter un commentaire

Cette fillette, c’était comme le dernier tableau d’un triptyque. Tout s’éclairait. Ces trois-là – la mère, la fille, le cheval – étaient inextricablement liés dans le malheur.
L’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux (1995)
Citations de Nicholas (1950- ) Evans
Nicholas (1950- ) Evans

Laisser une réponse