C’était tous les jours de nouvelles accusations : la première est repoussée, la seconde effleure, la Voltaire François Marie Arouet, dit

Ajouter un commentaire

C’était tous les jours de nouvelles accusations : la première est repoussée, la seconde effleure, la troisième blesse, la quatrième tue.
Zadig ou la Destinée (1748), XV. Les yeux bleus
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

Laisser une réponse

C’était tous les jours de nouvelles accusations ; la première est repoussée, la seconde effleure, la Voltaire François Marie Arouet, dit

Ajouter un commentaire

C’ était tous les jours de nouvelles accusations ; la première est repoussée, la seconde effleure, la troisième blesse, la quatrième tue.
Zadig ou la Destinée (1748), XV. Les yeux bleus
Citations de François Marie Arouet, dit Voltaire
François Marie Arouet, dit Voltaire

Laisser une réponse