Ainsi donc à la question : «Pourqui me suis-je mis à écrire ?», je réponds : à cause de la «pauvreté Gorki Alekseï Maksimovitch Pechkov, dit Maxime

Ajouter un commentaire

Ainsi donc à la question : «Pourqui me suis-je mis à écrire ?», je réponds : à cause de la «pauvreté accablante de ma vie» qui faisait pression sur moi ; et aussi parce que j’ avais tant d’ impressions diverses que «je ne pouvais pas ne pas écrire».
Le Métier des lettres, Comment j’ai appris à écrire
Citations de Alekseï Maksimovitch Pechkov, dit Maxime Gorki
Alekseï Maksimovitch Pechkov, dit Maxime Gorki

Laisser une réponse